Accueil | Contactez-nous | Plan du site | English


En un coup d'oeil

Le milieu de vie

Consultez notre nouveau guide du citoyen!

Depuis janvier 2002, la nouvelle Ville doit intégrer une réalité différente dans son quotidien puisque, dans la foulée du regroupement avec des municipalités rurales aux préoccupations urbaines traditionnelles, se greffent désormais des problématiques liées à la ruralité. Cette mixité entre producteurs et manufacturiers devrait être à l’origine d’un dynamisme dont toute la communauté maskoutaine pourra tirer avantage.

De nombreuses institutions ont pignon sur rue à Saint-Hyacinthe, notamment : le Palais de Justice, le Réseau Santé Richelieu-Yamaska (soins de courte et de longue durées, santé mentale et réadaptation), le siège social de la région-centre des Caisses Desjardins du Québec ainsi que celui de la Fédération Richelieu-Yamaska des Caisses populaires et des compagnies d’assurances Humania et Intact.

Au chapitre de l’éducation primaire et secondaire, près de 15 000 élèves sont accueillis dans l’une ou l’autre des écoles publiques et privées de Saint-Hyacinthe.

En ce qui a trait à l’enseignement et à la recherche, on y trouve la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal (la seule de langue française en Amérique), le Cégep de Saint-Hyacinthe, l’Institut de technologie agroalimentaire et l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe. Le secteur de la recherche est en plein développement et il s’appuie sur des piliers dans le domaine, comme le Centre de recherche et de développement des aliments (CRDA), l’Institut de biotechnologie vétérinaire et alimentaire (IBVA) et le Centre d’insémination artificielle du Québec (CIAQ) où a été réalisé, en 2000, le premier clonage animal au Canada.

Le domaine de l’information est aussi bien nanti puisque la ville et la région sont desservies par deux hebdomadaires (Le Courrier, fondé en 1853 et doyen de la presse hebdomadaire francophone en Amérique du Nord ; Le Clairon régional – 1912), un poste de radio (BOOM FM 106,5) et deux stations de télévision locale (TVCOGECO et ZONEtv).

Siège de l’évêché depuis 1852, Saint-Hyacinthe compte neuf paroisses. Plusieurs communautés religieuses sont présentes, dont trois fondées ici-même : les Sœurs Adoratrices du Précieux-Sang, les Sœurs Saint-Joseph et les Sœurs de Sainte-Marthe.