Accueil | Contactez-nous | Plan du site | English


Environnement et matières résiduelles

Milieux naturels et biodiversité

La région de Saint-Hyacinthe se situe dans le domaine bioclimatique le plus riche et diversifié du Québec. Une étude récente estime que 1 471 hectares de milieux naturels y sont répertoriés, ce qui représente 7,7 % de la superficie du territoire de la Ville. Parmi les caractéristiques retrouvées, on note plus de 75 % de forêts, à peine 9 % de milieux humides et 16 % de milieux ouverts et de plantations.

Le territoire très fragmenté démontre des signes de dégradation, un des plus fragrants est la diminution de la qualité de l’eau. La crête de Saint-Dominique, une tourbière boisée et le parc Les Salines font parties des territoires d’intérêt à l’échelle de la Montérégie et des corridors naturels d’importance bordent le territoire de la Ville à l’ouest et à l’est. La rivière Yamaska constitue aussi un élément central avec tous les cours d’eau qui s’y jettent, fournissant l'eau potable et abritant une quarantaine d’espèces de poissons.

Le guide Découvrez les milieux natruels de Saint-Hyacinthe propose des gestes simples et concrets pour faire une différence tangible au niveau de la qualité des habitats faunique et floristiques présents sur le territoire. 

Pour information, contactez le Service de l’urbanisme au 450 778-8321.

 

Groupe Hémisphères, Caractérisation des milieux humides et des boisés d’intérêt, territoire de la ville de Saint-Hyacinthe, rapport technique réalisé pour la Ville de Saint-Hyacinthe, 11 pages et 4 annexes, janvier 2012